La lettre de motivation : un passage obligé ?
La lettre de motivation passage obligé

La lettre de motivation : un passage obligé ?

Dans le processus de sélection préalable, la fameuse lettre de motivation vient en second… Une fois le CV analysé, on ne passe à la lecture de cette dernière que si les 3 étapes fondamentales du CV sont remplies : les éléments de base, la bonne présentation, l’orthographe/la grammaire. A partir de là et si votre recruteur a bien trouvé dans votre CV les mots-clés en rapport avec le poste qu’il propose, il lira votre lettre.

La lettre de motivation reste tout aussi importante que le CV. Même si elle est moins lue par les recruteurs. Bien que la tendance veut qu’on la laisse de plus en plus de côté, si le recruteur vous la demande, vous n’avez pas le choix. Il faut la rédiger.

Voici comment je procède en tant que recruteur, cela peut vous donner des pistes sur les bonnes pratiques en la matière.

Les éléments de base

L’état civil 

Lorsque j’analyse une lettre de motivation, ce que je regarde en premier lieu, ce sont les fameux éléments de base qui doivent être présents et directement visibles. Il est fondamental de retrouver l’état civil sur la lettre et ce doit être, bien évidemment, le même que sur le CV.

L’objet

Un candidat qui indique en objet le nom du poste pour lequel il postule, montre qu’il porte de l’attention à la démarche, qu’il n’a pas fait un copier-coller d’une lettre générique. Il facilite d’emblée le travail à celui qui le lit et fait le lien avec son CV.

Le numéro d’offre

Même si le numéro d’offre ne veut pas forcément dire grand chose pour le candidat, le fait qu’il l’indique montre qu’il a fait l’effort de le faire figurer sur sa lettre. C’est un bon point pour lui car cela nous permet de classer facilement le dossier du candidat dans notre base de donnéees.

L’interlocuteur

Identifier son interlocuteur dans sa lettre est aussi un bon moyen d’interpeller le recruteur. Soit le candidat a récupéré le nom via l’annonce et cela démontre qu’il l’a lue, soit il a fait des recherches sur la structure pour l’obtenir. Ce qui montre que c’est un candidat qui s’investit.

Le contenu de la lettre de motivation

Personnaliser la lettre 

La lecture de ces lettres peut vite devenir chronophage pour un recruteur. Surtout lorsqu’elle est quasiment identique pour tous les candidats ! L’élément différenciant qui m’interpelle c’est d’y retrouver des informations qui démontrent que le candidat a effectué un minimum de recherches sur l’entreprise et qu’il se projette dans le poste.

Cette lettre doit venir compléter le CV, en appuyant sur les éléments du parcours du candidat en rapport avec l’offre. Par exemple, un vétérinaire clinique qui souhaite entrer dans l’industrie utilisera la lettre de motivation pour mettre en avant son expérience dans l’industrie lors de ses stages de formation.

Attirer l’attention

L’objet de la lettre n’est pas de perdre le recruteur dans un flot de mots stéréotypés ou de jargon. Au-delà de ses compétences et de son appétence pour le poste, il doit nous pousser à la lire jusqu’au bout. Mais il ne faut pas tout dire dans une lettre de motivation! Il faut que j’aie envie de rencontrer ce candidat pour échanger avec lui sur son parcours.

La présentation

Une page maximum 

Difficile de maintenir son attention lorsque la lettre de motivation dépasse une page. Elle doit être synthétique, cela démontre la capacité du candidat à aller à l’essentiel et à résumer les éléments majeurs.

Lecture fluide

Encore plus que le CV, la lettre de motivation peut être lassante. Le candidat doit savoir la dynamiser : ne pas présenter sa lettre en un seul bloc, mais, à l’inverse, ne pas faire non plus une multitude de paragraphes inutiles. Utiliser un langage adapté et ne pas tomber dans les clichés, choisir un ton ni trop guindé, ni trop familier.

Et toujours : grammaire et orthographe

La lettre de motivation est aussi un moyen de découvrir le candidat à travers sa manière de s’exprimer. Je déchiffre sa personnalité avec ses tournures de phrases, son vocabulaire… Si je trouve des fautes d’orthographe ou de ponctuation, j’ai rapidement l’image d’une personne peu attentionnée. Ce peut-être un élément rédhibitoire.

Lettre + CV : le duo gagnant

Contrairement aux idées reçues, la lettre de motivation n’est pas une synthèse du CV, c’est un complément. Elle permet de valoriser les éléments essentiels du CV par rapport à une offre donnée. Le candidat doit faire le lien avec le contenu de son CV et développer les expériences pertinentes, sans paraître rébarbatif.

Le duo CV-Lettre de motivation ne doit avoir qu’un seul objectif : amener le recruteur à convoquer le candidat à un entretien, en ayant la conviction qu’il corresponde aux exigences du poste.

Pour mes conseils sur la rédaction du CV, c’est par ici !

Laisser un commentaire